RDC: une trentaine de personnes condamnées pour viol et meurtre près de Kisangani

(Radio Okapi)

La Cour militaire de l’ex-Province Orientale a condamné samedi 3 octobre une trentaine de détenus de la prison d’Osio, à 17 km de Kisangani, pour viol, meurtre et extorsion. Ce groupe, jugé dans les installations de la prison, était composé de civils et de militaires.

Parmi les condamnés, on compte notamment six détenus poursuivis pour viol commis avec violence. Ils ont écopé de trois à vingt ans de prison ferme.

Douze autres personnes ont été condamnées à des peines allant de trois à vingt ans de prison pour meurtres et assassinats.

Une dizaine d’autres détenus ont écopé de deux à dix ans de prison. Ils ont été reconnus coupables d’extorsions des biens.

Selon le premier président de la Cour militaire de l’ex-Province Orientale, lieutenant-colonel Innocent Mayembe, cinq acquittements ont également été prononcés faute de preuves.

Parmi les acquittés, il a cité un militaire qui a passé plus de six ans en prison pour avoir extorqué 2 500 francs congolais (2, 71 dollars américains).

Ces jugements ont été rendus au cours d’un procès organisé en chambre foraine, avec l’appui du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH).

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe