Nord-Kivu: la société civile dénonce la recrudescence de l’insécurité à Rutshuru

| |

(Radio Okapi)

La société civile de Goma dénonce la recrudescence de l’insécurité sur les tronçons Rutshuru-Kanyabayonga , Butembo-Beni et l’absence des mesures pour mettre fin à cette situation. Les responsables de cette organisation évoquent plusieurs cas de kidnapping et d’attaques de véhicules sur cet axe depuis quelques jours.

Ils rappellent le cas d’un minibus parti de Butembo pour Goma qui a été intercepté mercredi 21 octobre à Kahunga, dans le territoire de Rutshuru. Un jeune homme de 19 ans a été tué par les assaillants qui ont blessé trois passagers avant d’emporter trois autres dans la forêt.

Au début de la semaine, un véhicule de la paroisse catholique de Kanyabayonga a été attaqué sur ce même tronçon. Les assaillants ont tué deux personnes et ont  enlevé d’autres voyageurs.

Les acteurs de la société civile de Rutshuru pensent que cette situation est banalisée par les autorités tant politiques que militaires qui ne prennent, selon eux, des mesures pour mettre un terme à ce phénomène, devenu récurrent. Ils estiment qu’il y a eu relâchement dans les rangs des FARDC engagées dans les opérations Sokola 2 dans cette région.

Comments are closed