Idiofa: affrontement entre jeunes et policiers après la mort d’une fille

| |

(Radio Okapi)

Les habitants de la cité d’Idiofa dans la province du Kwilu ont passé une nuit agitée du lundi au mardi 13 juin, suite à la mort d’une fille, tuée par une balle perdue tirée par des policiers. Selon des témoins sur place, ces derniers tentaient de disperser des jeunes en colère qui voulaient venger la mort subite d’un de leurs.

Tout est parti de la mort subite d’un jeune garçon dans la cité d’Idiofa, dont le papa a été soupçonné d’en être auteur. Selon ces jeunes, le garçon ne devrait pas trouver la mort le même jour que son père, de son retour du voyage.

Menacé par ces jeunes, l’incriminé a fait recours aux forces de la police pour le sécuriser. L’intervention de la police sur le lieu n’a pas plu aux jeunes, qui voulaient à tout prix régler les comptes à cet enseignant.

Alors, la police a tiré de coups de balle en l’air pour les disperser. Malheureusement, 2 jeunes filles, des élèves, ont été atteintes de balles perdues dans l’enceinte de l’Institut Bosembo, où elles se trouvaient. L’une d’entre elles a succombé à l’hôpital, alors que l’autre suit des soins.

Ces jeunes, qui voulaient s’en prendre à la police, ont commencé par bruler la maison d’un policier, avant de saccager la résidence de l’incriminé, casser les étalages du grand marché et incendier le sous-commissariat de la police.

La société civile, qui condamne  cette situation, sollicite le départ du commandant de la police et de l’administrateur du territoire. Elle condamne ce Nième affrontement entre les jeunes d’Idiofa et la police.

Comments are closed