Nord-Kivu: les deux agents du CICR libérés

| |

(Radio Okapi)

Les deux agents du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui avaient été enlevés mercredi 7 juin entre Kirumba et Beni, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu), ont été libérés jeudi 15 juin dans la matinée.

« Nous sommes soulagés du retour de nos collègues et nous nous réjouissons qu’ils aient retrouvé leurs familles. C’est la fin de leur calvaire », a déclaré Christine Cipolla, cheffe de la délégation du CICR en République démocratique du Congo.

« Nous déplorons toutefois vivement cet enlèvement car ce type d’actes peut mettre en péril le travail des humanitaires qui œuvrent pour soulager les souffrances de populations déjà durement touchées par le conflit», a-t-elle poursuivi.

Dans un communiqué, le CICR rappelle que l’équipe était en mission humanitaire et assurait le suivi d’une distribution de vivres et d’articles ménagers de première nécessité en faveur de 5 000 familles forcées de fuir leur foyer au début de l’année en raison des combats, ainsi qu’en faveur de la population résidente qui les a accueillies.

Le CICR remercie les autorités, la population, les chefs communautaires et religieux et tous ceux les ont accompagnés « dans ces moments difficiles ».

Aussitôt libérés, les deux  agents ont été conduits à l’hôpital de Kirumba pour des soins, indique, pour sa part, l’administrateur du territoire. Joy Bokele souligne que les ex-otages présentent des signes de tortures et de traumatisme.

Venant Tshipasa, député national élu de Lubero, témoigne à partir de Kinshasa sa reconnaissance à « tous ceux qui se mobilisés pour obtenir cette libération ».

Comments are closed