Rapport de monitoring des aspects sécuritaires des élections

| |

KATANGA

Le mois de juin 2017 a été marqué par divers incidents tant sur le plan politique que sur le plan sécuritaire. Sur le plan politique, le coordonnateur provincial du rassemblement de l’opposition avait appelé à un meeting à la place de la gare. Bien évidemment comme d’habitude, le maire de la ville a fait un communiqué à la RTNC disant que cette manifestation n’avait pas été autorisée par les autorités politico administrative de la ville. Le meeting avait pour objet, selon le coordonnateur provincial du rassemblement de l’opposition, une communication importante sur la situation politique du pays sans plus. Comme on pouvait s’y attendre, en plus du communiqué du maire, un déploiement très impression des policiers et des militaires de la garde républicaine (Bana MURA), a été visible non seulement au lieu de la manifestation mais aussi au centre ville de Lubumbashi. Aussi la résidence du coordonnateur provincial du rassemblement de l’opposition a été encerclée à partir de 4h00 du matin le jour de la manifestation pour l’empêcher de sortir de chez lui.

 

Comments are closed