Rapport de monitoring des aspects sécuritaires des élections

| |

SUD-KIVU JUIN

  • Une motion de défiance a été émise par l’Assemblée Provinciale contre le Gouverneur de Province du Sud-Kivu. Il lui est reproché la mauvaise gestion de la province. Il a été invité à la plénière du 17 juin pour présenter ses moyens de défense. Après avoir été reportée au mardi 20 juin 2017, elle n’a plus finalement eu lieu puisque le Gouverneur de Province ainsi que le Bureau de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu ont été appelés d’urgence à Kinshasa par le Ministre National de l’Intérieur.

Les avis, dans l’opinion publique, sont multiples à ce sujet et d’aucuns pensent qu’il s’agit pour le pouvoir central de vouloir, par ce rappel, empêcher la tenue de cette plénière afin de permettre au Gouverneur de ne pas répondre aux questions lui posées par l’Assemblée provinciale et de continuer ainsi à rester à la tête de la Province du Sud-Kivu contre la volonté de la majorité des Députés provinciaux qui auraient exigé sa démission.

Comments are closed