Mbuji-Mayi : un chef d’une branche de la milice Kamuina Nsapu aux arrêts

| |

(Radio Okapi)

Un chef d’une branche de la milice Kamuina Nsapu a été capturé mardi dernier, ont annoncé des sources officielles samedi 7 octobre. Il s’agit du général autoproclamé Tshibunda, qui était recherché depuis près de quatre mois.

Des sources renseignent que M. Tshibunda a été repéré par les services de renseignement dans le village de Bena Nkashama, en territoire de Dimbelenge, au Kasaï-Central, avant d’être arrêté et ramené à Mbuji-Mayi.

Sur base d’un avis de recherche lancé par les autorités provinciales, le concerné a été débusqué alors qu’il s’était converti en cultivateur à Dimbelenge, territoire voisin de Kabeya Kamuanga.

«Nous avons mis la main sur le grand général autoproclamé, Monsieur Tshilunda, qui a été pendant un certain temps à la tête du mouvement Kamuina Nsapu de triste mémoire. On nous a laissé entendre qu’il était allé jusqu’au Kasaï-Central », a confirmé le ministre provincial de l’intérieur et de la sécurité, Charledoux Mbuyi.

Le gouverneur du Kasaï-Central avait en effet « mis en jeu une prime particulière pour celui qui pouvait mettre la main sur cet incivique qui nous a causé tant de mal », a-t-il poursuivi, sans autres précisions sur cette prime.

Ce chef de guerre traditionnel avait été contraint de quitter son quartier général installé à Miketa, en territoire de Miabi, après un assaut des forces armées de la RDC. Le ministre provincial de l’intérieur croit fermement que la capture de Tshibunda conclut, dorénavant, «le feuilleton Kamuina Nsapu au Kasaï-Oriental. »

Comments are closed