Beni : la société civile alerte les autorités sur l’insécurité dans la ville

| |

(Radio Okapi)

Les forces vives de la société civile de Beni appellent les autorités à « prendre les dispositions qui s’imposent pour sécuriser la population » de cette ville. Elle a adressé un mémo, dimanche 8 avril, aux autorités locales, provinciales et nationales pour lancer cette alerte.

Dans ce mémorandum, la société civile de la ville de Beni affirme que du 9 février au 27 mars dernier, 37 civils ont été massacrés au cours des incursions des présumés ADF dans la commune de Rwenzori.

Depuis quelques jours, les habitants des quartiers Rwangoma, Kalonga, Mukulya, Lyakobo et Manziko dans la commune de Beu ne passent plus la nuit dans leurs maisons, craignant une éventuelle attaque des égorgeurs, alerte la société civile.

Cette structure citoyenne enregistre aussi des cas de cambriolages des maisons et boutiques ainsi que des attaques des civils par armes blanches dans certains quartiers des communes de Bungulu et Mulekera.

Elle dénonce également la vente du chanvre par les femmes des militaires et policiers ainsi que la présence des maisons de prostitution et des escrocs dans certains quartiers de la ville de Beni.

Tout en alertant sur une menace d’attaque de la prison centrale de Kangbayi de Beni à travers ce mémorandum, la société civile de Beni dit lancer définitivement un appel à la responsabilité des dirigeants de la RDC à tous les niveaux.

En savoir plus sur https://7sur7.cd/new/2018/04/beni-la-societe-civile-alerte-les-autorites-sur-linsecurite-dans-la-ville/#O8BoA4o4DUc2g9lv.99

Comments are closed