Nord-Kivu: Les policières ont marché avec les autres femmes de BENI contre l’insécurité

(Tshukundunews)

Les femmes de BENI sont déterminées à lutter pour la fin des massacres dans leur contrée. Après le sit-in en larmes des centaines de femmes devant la mairie de ce jeudi, la journée de ce vendredi a été marquée par un culte de suffrage suivi d’une marche pacifique. De l’avis des observateurs, ces femmes sont décidées à lutter pour le retour de la paix: « Nous n’allons pas arrêter avant la fin des massacres », disent-elles. Pour une fois, comme le montre la photo HMM ci-dessus, même des femmes policières de BENI ont marché au côtés de leurs sœurs civiles.

Contactée par tshukudunews.com, l’une des organisatrices de ces manifestations s’est défoulée : « Voici plus de 4 ans que nous ne faisons qu’enterrer nos maris, enterrer nos enfants et enterrer nos frères. 4 ans que nos villages sont incendiés, que nos sœurs et nos filles sont impitoyablement violées. Nos souffrances sont non seulement l’œuvre des maï-maï et des ADF, mais aussi des FARDC indisciplinés. Maintenant, nous disons « ASSEZ! » et lançons des actions qui doivent aboutir à la fin de tous ces malheurs ».

A noter que les manifestations de ces deux derniers jours n’ont connu aucun débordement.

Une note négative cependant: malgré les larmes et les manifestations des femmes de BENI, leurs comparses dites « femmes leaders » qui sont très visibles dans la lutte pour l’accès aux postes de responsabilité par les femmes n’ont pas bougé, ni dit un seul mot en solidarité avec leurs sœurs de BENI.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe