RDC : deux morts dans une attaque attribuée aux miliciens FRPI à Irumu

| |

(Radio Okapi)

Deux personnes sont mortes et trois autres blessées, dans la nuit de samedi à dimanche 6 mai, lors d’une incursion des présumés miliciens de la FRPI dans deux villages de la chefferie de Walendu Bindi, à un peu plus de 60 km au sud de Bunia. Des sources locales rapportent que ces miliciens se sont également livrés au pillage des biens de la population avant de se retrancher dans leur maquis.

La première incursion a été signalée à Koni. Un groupe de présumés éléments des FRPI se sont mis à piller les biens de la population de cette entité, aux environs de 21 heures, précise une source locale. Alertés par des appels des habitants, des militaires des FARDC basés à Ologba-Bavi sont vite intervenus.

Il s’en est suivi un échange des tirs entre les deux parties. Le bilan fait état de deux miliciens abattus et trois autres blessés par balles.

Les trois blessés ainsi que le corps d’un milicien ont été emmenés en brousse par leurs compagnons d’armes, souligne un notable. Ce corps sans vie a été aperçu par la population à Mbise, un autre village voisin.

Plusieurs personnes qui avaient fui leurs maisons les ont regagnées dimanche matin, rassurés par la présence des soldats des FARDC.

A Mahere, un autre village, les mêmes miliciens ont blessé un homme à la baïonnette après l’avoir tabassé. La victime avait en effet refusé de céder sa paire des chaussures aux miliciens qui l’enviaient. Ces bourreaux ont réussi tout de même à lui ravir 54 000 mille francs congolais (33 dollars américains).

 

Comments are closed