Haut-Uélé : deux militaires condamnés pour vol et vente de munitions de guerre

| |

(Radio Okapi)

Le Tribunal militaire de garnison d’Isiro (Haut-Uélé) a condamné, lundi 7 mai, deux militaires de l’armée congolaise à des peines allant de trois à cinq ans de servitude pénale principale. A l’issue d’un procès qui s’est tenue en chambre foraine à Dungu, le capitaine Mondongo Monga et l’adjudant de première classe, Alain Kasongo ont été reconnus coupables de vol et vente et détention illégale de munitions de guerre.

Le capitaine Mondongo écope de 5 ans de prison, alors que l’adjudant Kasongo est condamné à 4 ans. Ils sont astreints également au paiement de 300 000 (187 USD) et 200 000Fc (125 USD) congolais d’amendes.

En outre, le capitaine Mondongo est renvoyé des Forces armées de la RDC.

Deux civils sont aussi condamnés avec les militaires pour les mêmes faits. Il s’agit de Djaidi Likanza et Ongalu Mbolidje.

Ils sont condamnés chacun à 3 ans de prison ferme et au paiement de 200 000 Fc (125 USD) d’amende.

Selon le porte-parole du secteur opérationnel des Uélé, le capitaine Carlos Kalombo, les condamnés ont 72 heures pour interjeter appel, faute de quoi les peines prononcées au premier degré seront maintenues.

Il a souligné, par ailleurs, que ces verdicts ont le mérite de lutter contre l’impunité au sein des FARDC et de dissuader toute velléité d’inconduite au sein des troupes et des officiers militaires congolais.

Comments are closed