Tshopo : le village Mayunga occupé par le chef milicien Thomas Mesandu

| |

(Radio Okapi)

Le village de Mayunga, chef-lieu du secteur de Mituku Basikake dans le territoire d’Ubundu (Tshopo) est sous contrôle du rebelle colonel Thomas Mesandu et ses hommes depuis mardi 8 mai. L’occupation de cette entité d’environ quatre mille âmes s’est passée sans combats, militaires et habitants ayant détalé.

La population ainsi qu’une dizaine de militaires qui gardaient ce centre commercial, situé à 125 Km au sud de Kisangani, se sont réfugiés, certains dans la forêt d’autres dans les villages voisins.
Le colonel Thomas Mesandu avait annoncé son arrivée Mayunga, à travers une correspondance adressée au chef de secteur Mituku Basikake et au commandant de l’Unité FARDC déployée dans cette entité. Il devait venir venger son fils, finaliste du secondaire, qui a été maltraité par les militaires FARDC après les épreuves de dissertation passées à Mayunga, selon un notable local.

Quelques heures avant son entrée, le chef-lieu du secteur était vidé de ses habitants. Selon la société civile locale, la plupart des habitants sont partis se cacher dans les villages voisins de Kitambala, Masiri, Walengola Lowa. D’autres se sont dirigés dans la forêt. Les militaires, eux, se sont retirés dans la cité de Lowa.

Toujours selon la même source, les miliciens ont incendié le bureau de l’unité FARDC ainsi que celui du chef de secteur.

Cette information a été confirmée par l’administrateur du territoire intérimaire, Lucien Amissi, qui affirme avoir fait rapport à sa hiérarchie. Il dit également avoir exhorté ses collaborateurs à accueillir la population sinistrée de Mayunga.

De son côté, le commandant FARDC de la 31è région militaire, le général Innocent Kabundi, dit se préparer pour donner une « réponse sèche » à ces combattants.

Comments are closed