Ituri : 21 présumés criminels accusés de meurtre, braquages et pillages aux arrêts

| |

(Radio Okapi)

Le Service des renseignements civils a interpellé, depuis quelques jours, vingt et un présumés criminels qu’il détient dans ses installations à Bunia. Ces gens sont cités dans plusieurs cas de meurtres, de pillages et de braquages sur l’axe routier Bunia-Kasenyi ainsi que dans la plaine du lac Albert.
Ces personnes font partie d’un réseau de criminels qui semait la terreur dans la plaine du lac Albert, indique le Service des renseignements qui précise qu’elles sont citées dans une trentaine d’assassinats.

Les sources sécuritaires citent notamment les meurtres de deux jeunes vers Kanjoka à près de 60 km au sud de Bunia et d’un commerçant de Tchomia abattu sur la route Bunia-Kasenyi. Ce réseau est également cité dans plusieurs braquages sur le même tronçon. Certains d’entre eux ont été arrêtés avec des armes, selon les sources qui livrent cette information à Radio Okapi. Leur dossier a été transféré à l’auditorat militaire à Bunia.

Selon l’auditeur, le major Vicky Lopombo, les enquêtes se poursuivent avant de les présenter aux juges.
Steve Mugisa, le président de la société civile de Kasenyi salue cette action. Il affirme que depuis près d’un mois, la criminalité a baissé dans la zone. Cependant, poursuit-il, des miliciens FRPI continuent à faire des incursions à la plaine du lac Albert.

Comments are closed