Nord-Kivu : les FARDC tuent 4 miliciens et reprennent Kasuo et Kaheri

(Radio Okapi.net)

Les localités de Kasuo et Kaheri ont été totalement reprises par les FARDC mardi 14 août, après y avoir délogé les combattants du NDC/Rénové de Guidon qui occupaient ces deux localités pendant plus d’une année. Le porte-parole de sokola 1, le capitaine Mak Azukay évoque un bilan de quatre Maï-Maï tués et plusieurs autres blessés.

L’armée de son côté déplore la mort d’un militaire. Un autre soldat a été blessé, poursuit la même source.

Dans leur fuite, les miliciens se sont livrés au pillage des boutiques et du bétail, ajoute-t-il. Quelques jeunes du milieu ont été aussi pris en otages pour transporter les butins. Les éléments de Guidon ont pris la direction de Fatua, à environ 100 km à l’ouest de Kasuo.

Les habitants de Kasuo parlent d’une « libération totale » de Kasuo et Kaheri par l’armée. Selon les sources locales, les éléments du NDC/ Rénové avaient abandonné leur base, tard dans la nuit peu avant l’arrivée des FARDC. Ainsi, l’armée a pris le contrôle de Kasuo sans combats, après la reprise de Kaheri ou il y a eu plusieurs heures d’affrontements.

Quant aux habitants qui ont passé la nuit dans la forêt, ils sont en train de regagner timidement leurs villages, affirme un membre de la société civile locale.

Les FARDC avaient lancé lundi 13 août deux opérations militaires simultanées contre le NDC/ Rénové de Guidon à Kaheri et Kasuo dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). Des localités que les miliciens contrôlaient depuis plus d’un an.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe