Nord-Kivu-Beni : 1 mort, une arme et des biens emportés par les miliciens Maï-Maï à Maboya

| |

(7SUR7.CD)

Un policier, du nom de Malekani Usupu, tué, une arme ravie, des articles de commerce emportés, c’est le bilan provisoire de l’incursion de miliciens Maï-Maï la nuit de mercredi à ce jeudi à Maboya, localité du groupement Malio chefferie de Bashu sur l’axe Beni-Butembo à 30 km de la ville de Beni.

Ces miliciens ont profité de l’absence des forces de l’ordre, pour faire leur incursion dans la localité aux heures vespérales.

Ces derniers ont opéré librement tuant un policier qui était commis à la garde au sous-commissariat de police sur place avant d’emporter son arme AK 47 (Kalachnikov).

Contactés ce jeudi par 7SUR7.CD, certains habitants expliquent que ces miliciens seraient venus de Toha à l’Est de Maboya.

Les forces de l’ordre sont arrivés sur place afin de rétablir l’ordre de l’État.

Les incursions à répétition des miliciens Maï-Maï dans les régions de Maboya, Kalunguta, Kabasha sur l’axe Beni-Butembo, impactent négativement les activités économiques, champêtres…où ces malfrats viennent se ravitailler en vivre et autres biens de première nécessité.

Les fermes de notables des ces contrées, où sont élevés vaches et moutons, sont devenus la cible de ces miliciens qui kidnappent les habitants.

Conséquences, les marchés de la place qui alimentent les villes de Butembo et Beni connaissent une timidité suite à la présence de ces assaillants.

Selon le Groupe international d’étude sur le Congo (Giec), il y au moins une centaine de groupes armés qui pullulent dans l’est de la RDC.
Ni la Monusco ni le gouvernement ne sont parvenus à restaurer durablement l’autorité de l’État dans cette contrée.
La barbarie de ces forces négatives a fait des milliers de morts.

Comments are closed