Kasaï-Central: Au moins 6 morts dans des affrontements entre miliciens à Dibatayi

| |

(Radio Okapi)

Des affrontements survenus le week-end dernier au village Tshimbundu dans le territoire de Dibaya entre deux factions de présumés miliciens ont fait au moins six morts, ont indiqué diverses sources locales mercredi 31 octobre 2018.

Le chef du secteur de Dibatayi confirme l’information et redoute une dégradation de la situation sur le terrain à la suite de ces affrontements.

D’après le chef du secteur de Dibatayi, John Mulumba, tout a commencé samedi dans la matinée lorsqu’un certain Tshiyoyo, reconnu chef d’une milice et ses hommes se sont lancés dans la poursuite du chef coutumier Bakuamuna. Ils accusent celui-ci d’être de connivence avec les forces loyalistes.

Arrivés au village Tshimbundu, indique la même source, ils se sont heurtés à la résistance des alliés de ce chef traditionnel. A l’issue d’une bagarre généralisée, deux personnes ont trouvé la mort.

Mais, d’autres sources dans la région parlent de six personnes tuées et de plusieurs dégâts matériels enregistrés. Elles ajoutent qu’après cette confusion, ces présumés miliciens auraient promis de traverser la rivière Lubi pour attaquer les villages du groupement Bakuakubula.

Toutefois, le chef du secteur de Dibatayi, constate que c’est depuis un certain temps, que Tshiyoyo et ses hommes commettent diverses exactions dans la région, créant une psychose permanente au sein de la population.

C’est pourquoi John Mulumba « exhorte le chef milicien et toute la population du secteur de Dibatayi à s’inscrire dans la logique de la paix, gage des élections crédibles dans cette partie du Kasaï-Central ».

En septembre dernier, une personne avait été tuée dans un affrontement entre deux autres groupes de miliciens dans le groupement Bakuampia, toujours en territoire de Dibaya.

Comments are closed