Campagne électorale en RDC : le BCNUDH a déjà documenté 85 incidents

| |

(Radio Okapi)

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a enregistré 85 incidents liés à la campagne électorale. Ces incidents sont dirigés aussi bien contre les candidats de l’opposition que ceux de la majorité, a indiqué ce mercredi 19 décembre, le directeur du BCNUDH Aziz Abdoul Thioye.

« Un certain nombre d’incidents ont été constatés au cours de cette campagne électorale. Nous avons enregistré 85 incidents depuis le début de la campagne électorale. Certains incidents ont donné lieu à la violation des droits de l’homme, pour 43 incidents. Il y a à peu près 12 incidents attribués aux groupes armés”, a détaillé Aziz Abdoul Thioye.

Il a rappelé à cet effet les appels au calme lancés à toutes les parties prenantes par la Représentante du secrétaire général de l’ONU en RDC et par la Haut-Commissaire aux droits de l’homme.

« Et je voudrais juste profiter de cette occasion pour lancer un appel et dire ceci : la violence ne profite à personne. Le pays est en train d’aller à un moment historique. Et c’est dans l’intérêt du pays d’impulser et d’aborder ce tournant décisif avec beaucoup de sérénité et dans le calme. Les lendemains d’élections en Afrique ont l’habitude d’être troublés. Nous espérons que les lendemains d’élections ici en RDC seront calme et pacifiques. Parce que le pays a besoin de calme, le pays a besoin de sérénité pour impulser son développement et sa reconstruction. Les Congolais le méritent, tout le monde doit se conformer à ce message-là », a recommandé Aziz Abdoul Thioye.

Comments are closed