Incidents à l’UNILU : 4 officiers comparaissent à la Cour militaire de Katanga

| |

(7sur7.cd)

Arrêtés lundi 28 janvier, 4 officiers comparaissent depuis mardi 29 janvier en procédure de flagrance à la Cour militaire de Katanga. Il s’agit d’une part, du commissaire provincial adjoint de la PNC ainsi que le commissaire supérieur adjoint chargé de l’administration et des opérations de ladite province et d’autre part, le commandant de la Légion Nationale d’intervention (LENI) ainsi que le commandant de la PNC ville de Lubumbashi.

Ces officiers ont été arrêtés à la suite des manifestations des étudiants de l’Université de Lubumbashi (UNILU) contre l’augmentation des frais académiques et les coupures d’eau et électricité au sein de leur alma mater.

Cependant, leur comparution a été renvoyée jusqu’à l’arrivée depuis Kinshasa de deux officiers, Colonel et Général, habilités à juger ces dossiers. En effet, c’est le ministère public qui avait fait part de cette option d’autant qu’avait-il indiqué, un lieutenant colonel, qui du reste devrait se charger de cette affaire, ne peut donc pas juger un colonel.

De noter que le vice-premier ministre de l’intérieur Henri Mova a, sous l’aval du Président de la République, dépêché une délégation des officiers afin de mener des enquêtes approfondies sur les échauffourées ayant causé 4 morts.

Comments are closed