Tueries à Goma : F. Tshisekedi appelé à “nommer urgemment un nouveau maire de la ville” et à “mettre en place un nouveau plan de sécurisation”

| |

(7sur7.cd)

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est appelé à vite agir face à la montée en puissance de l’insécurité dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

Dans un communiqué de presse daté de ce lundi 04 mars et parvenu à la rédaction de 7SUR7.CD, le député provincial et notable du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava toute en exprimant sa compassion à toute la population de Ndosho et Bugamba victime des tueries et kidnaping, a proposé au chef de l’État 5 pistes pour sécuriser la population de cette partie du pays.

Il s’agit entre autres de :

  1. La nomination urgente d’un nouveau maire de la ville de Goma ;
  2. La mise en place d’un plan nouveau de sécurisation de la ville de Goma ;
  3. La multiplication des postes FARDC-PNC dans les périphéries de Goma et Nyiragongo ;
  4. La dotation urgente au Commandement urbain de la PNC Goma de 12 véhicules de terrain (Land Cruser 4/4) en vue de faciliter le déploiement rapide des policiers ;
  5. Garantir le fonctionnement sans difficulté (financière, logistique et/ou matérielle) de la PNC et FARDC en ville de Goma.

JP Lumbulumbu Mutanava sollicite également du Commandement FARDC ville de Goma, le renforcement de l’organisation des patrouilles mixtes FARDC-PNC et MONUSCO dans les quartiers limitrophes de la ville et du territoire de Nyiragongo avec le Parc National de Virunga, ainsi que l’organisation des bouclages périodiques non avisés dans certains quartiers.

Pour rappel, dimanche 03 mars dernier, 5 civils et 1 militaire ont été tués et un homme kidnappé par des personnes non autrement identifiées dans le quartier Ndosho dans la ville de Goma.

Une situation qui a provoqué la désolation ainsi que la colère de la population de ladite ville, qui est sortie dans la rue pour exiger que cessent ces tueries à répétition.

Comments are closed