Bukavu : Le chef des travaux Dieudonné Muhanzi était disparu depuis plusieurs jours, son corps a été retrouvé à la morgue

(ACTUALITES.CD)

Le corps sans vie du chef des travaux Dieudonné Muhanzi Mundi a été retrouvé, le lundi 13 mai 2019, à la morgue de l’hôpital général de Bukavu alors qu’il était porté disparu depuis le 5 mai dernier, rapportent ses proches.

Il était gestionnaire de programme de coopération universitaire institutionnelle entre l’Université catholique de Bukavu (UCB) et les Universités flamandes de Belgique.

« On vient d’apprendre qu’il est mort… », dit brièvement sa fille, Joyce Muhanzi, à ACTUALITE.CD.

L’UCB confirme aussi la mort de celui qui était le représentant de son personnel administratif, technique, ouvrier et membre de son conseil d’administration.

« Le décès est intervenu dans des circonstances dramatiques non élucidées à la suite d’une disparition constatée depuis le 5 mai », dit le communiqué de l’Université.

La société civile déplore ce drame qui s’ajoute à tant d’autres et plaide pour la réforme des services de sécurité dans la province du Sud-Kivu.

« On a toujours annoncé les enquêtes mais aucun résultat n’a été trouvé. Les gens continuent à mourir en plein air comme ça en présence des services de sécurité incompétents. Mais aussi au niveau de l’hôpital général, il y a une mégestion. Nous avons perdu plusieurs personnes en ville par des assassinats, des cambistes ont étés tués dans la ville. Je pense qu’il y a lieu de réformer les services de sécurité, il y a lieu que les autorités puissent mettre en place une politique qui va aider à sécuriser les gens », estime Hypocrate Marume, président de la société civile de la commune de Kadutu.

Des sources de la morgue indiquent que le corps de Dieudonné Muhanzi Mundi aurait été déposé par des services de sécurité en ce lieu de l’hôpital général de référence de Bukavu.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe