Ituri : Un prêtre catholique enlevé par des hommes armés à Djugu

(ACTUALITES.CD)

L’abbé Luc Adélard Aletso a été enlevé, mercredi 5 juin dans la soirée, à la paroisse catholique de Jiba, dans le territoire de Djugu.Contenus SponsorisésÀ Découvrir AussiSurplus de smartphones vendus jusqu’à -80%EnchèreVIPpar Taboola

Selon le vicaire général du diocèse de Bunia, Justin Zanamuzi, le prêtre a été kidnappé avec un séminariste stagiaire avant que ce dernier ne soit relâché.  

« Les assaillants sont venus vers 20h45′. Ils ont pour la première fois trouver un séminariste stagiaire, l’abbé a été sauvé de justesse. Ils se sont cachés et attendre le retour de l’abbé, qui par la suite a été enlevé. L’abbé et le séminariste ont été conduits vers la forêt Wago. Arrivés à quelques kilomètres, les assaillants ont relâché le séminariste à Laudjo et partir avec l’abbé dans la forêt de Wago. Selon nos informations Mr l’abbé est ramené dans le bastion de ces assaillants pour des interrogations concernant ses différentes prédications au sujet de la paix dans le territoire de Djugu », a déclaré le vicaire général du diocèse de Bunia.

Ce responsable religieux dit avoir saisi le vice-gouverneur de l’Ituri, Shalo Dudu, sur la question.

Sur ACTUALITE.CD, le député de l’Ituri Gracien Iracan avait déjà dit que les hommes armés, qui opèrent dans les territoires de Djugu et Mahagi, ont leur bastion dans la forêt de Wago.

« Leur bastion c’est au croisement des territoires de Djugu et de Mahagi, dans une forêt qu’on appelle Wago. C’est une forêt difficilement accessible, où on ne peut aller ni en véhicule ni en moto, il faut y aller à pied. Une forêt qui est trop sombre, trop dangereuse », avait-il décrit.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe