Butembo : Les autorités bénéficient d’un appui des Nations-Unies pour lutter contre la criminalité urbaine

(7SUR7.CD)

La ville de Butembo a désormais un allié de taille dans la lutte contre l’insécurité et les semeurs des troubles.

Il s’agit d’un accompagnement de la mission onusienne à travers sa branche UNPOL ( Police des Nations-Unies) qui est essentiellement venue en appui aux services de sécurité en vue de leur faciliter la tâche.

Ce mercredi 11 septembre, 2 numéros verts ont été octroyés à la police pour lui garantir une communication avec la population et faciliter les alertes. En plus, des vivres pour le repas chaud des patrouilleurs et du carburant pour le déplacement de leurs jeeps ont été donnés par le Coordonnateur et Représentant du Secrétaire Général des Nations-Unies au sein de la riposte contre Ebola.

David Gresly espère que cette collaboration va permettre de réduire sensiblement le regain de l’insécurité à Butembo.

« Ce projet est important parce qu’il y’a encore de la criminalité en ville. On a discuté avec le maire, il y’a quelques semaines pour une possibilité de travailler ensemble pour faire face à ce problème. Et c’est aussi lié à l’épidémie d’Ebola. Parfois, la réponse est empêchée par ce genre de criminalité. On est décidé ensemble de commencer un projet pour renforcer l’action de la police en ville. On va faire les vivres toutes les semaines », a-t-il rassuré.

Les autorités politiques et policières qui ont réceptionné le don se disent heureuses de cet appui et considèrent cela comme un grand pas dans la restauration de la sécurité dans la ville.

Cependant, elles demandent aux citoyens de collaborer étroitement avec elles pour détruire le plan ennemi.

« Nous venons d’obtenir les deux numéros verts. Aujourd’hui, avec cette approche, nous espérons que la population sera à la hauteur de nous aider à la sécuriser elle-même. Voilà aujourd’hui la prise en charge en terme de carburant et de ration ou des repas chauds des patrouilleurs sur le terrain. Après 3 mois, nous allons faire une évaluation pour connaître le degré d’apport de cet appui », a dit Mbusa Kanyamanda, maire de Butembo.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe