Ituri: les FARDC frappent fort contre la milice CODECO et son leader Ngudjolo à Djugu

(MEDIACONGO.NET)

L’armée congolaise a tendue une embuscade aux miliciens CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) au village Mokpa situé à une dizaine de Kilomètres de Kpandroma au groupement Buba, secteur de Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu.

Un officier supérieur FARDC joint par buniaactualite.com qui confirme la nouvelle et dresse un bilan de 10 morts dont 7 miliciens CODECO, une femme supposée être l’épouse du chef rebelle Ngudjolo ainsi que ses deux chauffeurs; 5 armes AK47 ont été également récupérées au cours de cet embuscade.

« Le chef de la milice CODECO, Ngudjolo était aussi dans le véhicule qui quittait Kpandroma, il est grièvement blessé mais il a réussi à s’échapper. Nos éléments quadrillent la zone et continuent à le rechercher », a confié notre source.

Plusieurs sources dans la région avaient confirmé la présence du chef rebelle Ngudjolo aux funérailles de son frère Ndalo abattu par l’armée à Tchele la semaine dernière et enterré à Kpandroma.

Ceci a aidé les forces armées à l’attendre sur son chemin de retour et lui tendre une embuscade pour tenter de l’abattre.

Justin Ngudjolo et sa milice CODECO actifs en territoire de Djugu depuis décembre 2017, sont responsables de plusieurs exactions contre les populations civiles dans cette région dans des attaques ayant coûté la vie à plusieurs centaines de personnes et forcé plus de 300.000 autres à fuir leurs domiciles.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe