Nord-Kivu : La société civile insiste sur la « sincérité » de 12 groupes armés prêts à la reddition à Lubero

(ACTUALITES.CD)

La coordination provinciale de la société civile au Nord-Kivu a, dans une interview à 7SUR7.CD ce mardi 19 mai 2020, salué la volonté de 12 groupes armés de se rendre aux autorités compétentes dans le territoire de Lubero. Elle dit cependant insister sur la « sincérité » desdites factions rebelles.  

« Le vœu de tout congolais ce que l’on arrive un jour à la pacification totale de notre province et que l’on ne parle plus de l’activisme des groupes armés. Et nous voudrions les voir sincères. Dire qu’ils ont réellement quitté la brousse doit être synonyme de n’est plus retourné en brousse. Parce qu’il y en a parmi eux, ceux qui sont à la nième fois de reddition… Nous voudrions que cette reddition soit sincère et qu’ils remettent tout ce qu’ils ont pour que nous puissions nous dire que nous sommes en train d’aller vers la pacification », a déclaré Edgar Katembo Mateso, 1er vice-président de la société civile au Nord-Kivu. 

Lundi dernier, plus de 2.200 miliciens Maï-Maï renfermés dans 12 groupes armés ont exprimé leur volonté de se rendre auprès des casques bleus des Nations-Unies et cessé immédiatement les hostilités dans des zones, jadis, sous leur contrôle dans le territoire de Lubero. 

Ils ont en outre affirmé vouloir adhérer à la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, dans le processus de la pacification de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). 

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe