Haut-Katanga : 11 présumés bandits dont 5 militaires présentés à Lubumbashi

(7SUR7.CD)

11 personnes dont 5 militaires et 1 policier arrêtés par la Police dans la ville de Lubumbashi ont été présentées le mardi 06 octobre 2020 au gouverneur du Haut-Katanga par le commandant de la 22ème région militaire.

La présentation de ces présumés bandits a eu lieu dans l’enceinte de la 22ème région militaire située dans la commune de Lubumbashi au quartier golf.

Selon le commandant Smith Gihanga, ces personnes sont accusées d’avoir joué un rôle dans l’attaque perpétrée au quartier la Vallée dans la commune Annexe. Selon le numéro 1 des FARDC en province, une femme avait été violée au cours de cette attaque.

« Il s’agit d’un groupe mixte, militaires et civils qui se livre au banditisme et à la criminalité dans la ville de Lubumbashi. Nous les avons appréhendé dans la commune de la Ruashi. C’est la population qui a donné le signal et l’équipe des patrouilles a pu mettre la main à ces bandits que vous voyez », a-t-il indiqué à la presse.

De son côté, le gouverneur Jacques Kyabula Katwe a salué ce « coup de filet » réalisé par les services de sécurité grâce au concours de la population.

« Merci à toute l’équipe des patrouilleurs, merci pour le travail et la mission que vous avez accompli en mettant la main sur cette bande des suspects, des criminels qui ont du opéré du côté de la Ruashi. Je voudrais par la même occasion, remercier et féliciter notre population pour la vigilance. Nous avons toujours lancé le cris d’alerte pour que la police tout comme l’armée puissent venir à notre secours et aujourd’hui nous constatons qu’avec votre engagement ferme, on arrive à mettre la main sur ces suspects », a indiqué le chef de l’exécutif provincial.

Déjà, la justice militaire a été saisie pour l’ouverture du procès public au bâtiment du 30 juin dès ce mercredi en vue établir les responsabilités afin que les coupables soient punis.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe