Nord-Kivu : « L’armée maintient la pression sur les forces négatives », (porte-parole)

(7SUR7.CD)

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, le major Guillaume Njike Kaiko, a lors d’une interview téléphonique accordée à 7SUR7.CD le mardi 12 janvier 2021, rassuré que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) maintiennent la pression sur les groupes armés encore actifs dans le Petit Nord-Kivu, plus principalement dans le territoire de Rutshuru.

Par la même occasion, il dit se réjouir de la conquête de cinq positions des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) et leurs alliés Nyatura dans la région de Nyamitwitwi, toujours dans le Rutshuru.

« Tant qu’il y aura une arme qui circulera illégalement dans notre zone opérationnelle, nous ne cesseront pas de traquer son porteur. Que ce soient les FDLR, le NDC de Guidon et autres groupes des miliciens, l’armée nationale est déterminée à les traquer jusqu’à leur dernier retranchement. Souvenez-vous que les soldats FARDC ont récemment délogé les combattants Maï-Maï Nyatura de Nyamitwitwi c’est en groupement de Binza. Ceux de Guidon sont aussi en errance un peu partout en Territoire de Rutshuru. Comme conséquence, une accalmie s’observe dans la quasi-totalité des agglomérations de notre zone d’intervention. Fruit de la pression que l’armée loyale exerce du jour au lendemain sur les assaillants », a affirmé le major Guillaume Njike Kaiko.

Il appelle par ailleurs, au soutien de la population locale afin de pérenniser l’accalmie qui sévit déjà dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe