Kyungu alerte: une milice sécessionniste s’apprête à frapper fort au Katanga

(MEDIACONGO.NET)

Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président national de l’Union des Nationalistes et Fédéralistes du Congo (UNAFEC) a alerté sur une éventuelle incursion des miliciens Bakata-Katanga programmée pour ce vendredi 15 janvier dans le chef-lieu du Haut-Katanga.

Alerte faite le jeudi 14 janvier au cours d’un point de presse.

« Je dénonce les manœuvres tendant à faire tuer gratuitement nos enfants, nos mamans, nos femmes, nos filles. Au moment où je vous parle, la ville de Lubumbashi est encerclée par des jeunes drogués qui veulent et qui cherchent à proclamer l’indépendance du Katanga ce vendredi 15 janvier », a t-il prévenu.

Pour convaincre la population du Haut-Katanga, ce proche de Félix Tshisekedi dit avoir des preuves irréfutables.

« Ce n’est pas du mensonge, j’ai tous les rapports. Nous ne sommes pas distraits. Aujourd’hui, ils disent qu’à Kasumbalesa il y a une base, ils disent que sur la route Kasenga, il y a une base, du côté de Kolwezi, il y a une base pour programmer l’indépendance du Katanga demain. C’est la folie ».

L’insécurité refait surface à Lumbubashi. Il ne se passe plus une seule nuit, depuis au moins deux semaines, sans que l’on enregistre des cas d’assassinats et de pillages, orchestrés par des hommes en armes et en tenue militaire.

Cette situation inquiète de plus en plus la population et les pouvoirs publics à Lubumbashi. Alors que certains moyens ont été déployés, la violence ne semble pas se calmer mais continuer d’augmenter.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe