Rapport du processus de zonage communautaire et maillage dycom au quartier plateau dans la commune de Kananga

| |
  1. Introduction :

Dans le cadre du processus de mise en œuvre des Zones communautaires et de leur opérationnalisation à travers la ville de Kananga, le RRSSJ/Kasaï Occidental par le biais de l’ong Travail et Droits de l’Homme (TDH), a organisé avec l’appui de la Composante RE/SSAPR, un exercice de zonage communautaire avec la participation de 100 leaders communautaires du quartier PLATEAU, dans la commune de Kananga ce samedi 25 mai 2013 de 10h00 à 13h00.

La salle Père GERMANO de la Paroisse catholique Notre Père a servi de cadre à cette grande activité communautaire à laquelle toutes les composantes de la population ont activement pris part.

  1. Cartographie participative et zonage :

Constitué de 18 localités à savoir :

–          1. Oasis,

–          2. Kanana,

–          3. Lungandu,

–          4. Kabanza,

–          5. Kamupongo,

–          6. Sep,

–          7. Bandayi,

–           8. Tshiambandiba,

–           9. 20 Mai,

–          10. Rva,

–          11. Kananga II,

–           12. Mobutu,

–           13. Signal,

–          14. Lulua,

–           15 Sncc,

–          16. Bikuku oriental,

–           17.Bikuku occidental,

–          18. Bikuku central.

Le quartier Plateau a été découpé par les participants en 5 zones communautaires, au bout d’un grand exercice de zonage qui a duré plus d’une heure, sous la facilitation de M. Anaclet TSHIMBALANGA, Coordonnateur du RRSSJ/Kasai Occidental.

Après avoir rappelé la doctrine de la Police de Proximité pour faciliter la compréhension de cet exercice qui a captivé l’attention de tous les participants, le facilitateur a procédé par un briefing à leur intention sur le processus de la dynamique communautaire (DYCOM) et son cycle en ressortant clairement son lien avec le processus de forum de quartier. Il a insisté sur le fait que la Dycom cherche à renforcer les capacités des populations à travers la participation et le contrôle citoyen.

La Dycom a-t-il enchaîné, est un circuit de partage d’information entre les membres de la communauté, en allant de la base au sommet et du sommet à la base à travers des séances de restitution en vue de renforcer la collaboration et le rapprochement Police-Population.

La Dycom favorise le développement de la culture de redevabilité de la Police envers la population et contribue à la résolution des problèmes de sécurité vécus par les populations dans leurs milieux.

  1. Maillage des acteurs dans la zone :

Au terme de cette brève présentation, les participants ont, sous la facilitation du modérateur, dessiné la carte administrative de leur quartier (au tableau) et situé leurs différentes localités.

Ils se sont par la suite livrés au découpage de leur entité en 5 zones communautaires (ZoC) qu’ils ont baptisés de la manière ci-après :

  1. Zone Communautaire BUTUMBI BUETU regroupant les localités SIGNAL, BANDAYI, KANANGA II.
  2. Zone Communautaire TABALAYI regroupant les localités BIKUKU ORIENTAL, BIKUKU CENTRAL, BIKUKU OCCIDENTAL et SNCC ;
  3. Zone Communautaire BUDISHIKAMINI regroupant les localités RVA, KANANA et OASIS ;
  4. Zone Communautaire TUDIENZELE regroupant les localités LULUA, MOBUTU, TSHIAMBANDIBA et 20 MAI ;
  5. Zone Communautaire TUDIKOLELE regroupant les localités KAMUPONGO, KABANZA, SEP et LUNGANDU.

 

 

 

 

 

 

 

zones communautaires du quartier Plateau au Kasaï-Occidental

Par la suite, les 100 leaders communautaires se sont mués en 5 groupes correspondants à ce nouveau découpage et ont procédé à l’identification et l’élaboration des listes des membres en vue de permettre la constitution des équilibres entre les zones ainsi définies.

Après concertation, chaque zone communautaire a pu établir sa liste en désignant les 3 points focaux, personnes ressources de ces zones communautaires, délégués au Forum de quartier. (Listes annexées)

Débutée à 10 h00, la séance a pris fin à 13h00 à la grande satisfaction des participants qui ont reçu des dépliants sur la PdP et la loi organique sur la Police Nationale Congolaise.

 

Fait à Kananga, le 25 Mai 2013.

 

Le Rapporteur

                                                                                                 Martin TSHIBASU MUKENDI

                                                                                                       Vice-président de TDH

Laissez un commentaire

*