Accueil » Insécurité Mot cléf : “Insécurité”

Ituri : la FRPI à la base du regain d’insécurité au Sud d’Irumu

(7SUR7.CD) Dimanche dernier, un militaire des forces armées de la RDC (FARDC) a été enlevé dans la localité de Boga situé à environ 20 km de Bukiringi, alors qu’il regagnait sa base. Il a été relâché lundi dernier grâce à l’intervention des notables locaux. Selon des sources locales, cet incident est l’œuvre des miliciens de la […]

| | Read More »

Regain de l’insécurité à Mbandaka

(Radio Okapi.net) Plusieurs actes d’insécurité sont signalés depuis une semaine dans la ville de Mbandaka. Selon des sources locales, un jeune a été abattu samedi dernier par une patrouille mixte Police nationale- FARDC à Mbandaka alors qu’il tentait de secourir une famille visitée par des bandits armés. Les militaires ont cru faire face à un […]

| | Read More »

L’insécurité entrave les activités scolaires à Kabeya-Mamuanga

(Radio Okapi) Les activités scolaires marchent au ralenti, depuis cinq jours, à Keena Nkuna, chef-lieu dans le territoire de Kabeya-Kamuanga (Kasaï-Oriental). L’administrateur de ce territoire, Sylvain Kankolongo attribue cette situation au regain de tensions au pays, à l’appel de l’opposition à observer trois jours de deuil national et aux rumeurs faisant état de la progression […]

| | Read More »

Walikale: 5000 civils abandonnent leurs habitations suite à l’insécurité, selon l’ONG ARDA

(Radio Okapi) Environ cinq mille habitants de la localité d’Onimba, située entre les territoires de Walikale et Lubero en groupement Usala au Nord-Kivu, ont abandonné leurs habitations à cause de l’insécurité, a indiqué mercredi 20 juillet l’Association de réhabilitation des routes de desserte agricole (ARDA). Une insécurité que cette ONG attribue à l’activisme des groupes armés […]

| | Read More »

Rutshuru : plusieurs localités se vident de la population suite à l’insécurité

(Radio Okapi) Les localités de Kikuku, Nyanzale, Bwalanda, et plusieurs autres villages situés dans la chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru, se vident progressivement de leurs habitants depuis environ deux semaines, ont rapporté ce mercredi des sources locales à Radio Okapi. D’après un notable local qui a requis l’anonymat, ce mouvement s’observe particulièrement au […]

| | Read More »

Nord-Kivu: regain d’insécurité à Kirumba

(Radio Okapi) La société civile de Kirumba dénonce la montée de l’insécurité dans cette cité, située à 200 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Cette structure dit avoir recensé, en deux semaines, les cas d’enlèvements, tueries et vols dans cette partie du Nord-Kivu, où les FARDC mènent des opérations contre les groupes armés locaux et étrangers. […]

| | Read More »

RDC: paralysie d’activités à Oicha suite à l’insécurité

(Radio Okapi) Toutes les activités sont restées paralysées à Oicha  et  dans le secteur de Beni-Mbau, à la suite du mot d’ordre de la société civile du territoire de Beni. Elle a pris cette décision pour protester contre l’insécurité persistance dans cette partie du Nord-Kivu. Même l’hôpital d’Oicha, d’une capacité de 500 malades, ne fonctionne […]

| | Read More »

Insécurité: plusieurs localités de Beni vidées de leurs habitants

(Radio Okapi) Plusieurs habitants du territoire de Beni ont abandonné depuis quelques jours leurs localités à cause de l’insécurité qui y sévit. Un mouvement de populations observé depuis la dernière attaque des présumés ADF contre la localité d’Erengeti. Lors de cette attaque, une  dizaine de maisons, une trentaine de boutiques et une partie du centre […]

| | Read More »

Regain d’insécurité à Goma

(Radio Okapi) Au moins quatre cas de cambriolages et braquages, souvent en plein jour, ont été enregistrés la semaine dernière à Goma (Nord-Kivu). L’une des victimes a été grièvement blessée par balle, avant de voir ses biens de valeur emportés par des assaillants. Au cours de la parade hebdomadaire de la police du lundi 23 […]

| | Read More »

Insécurité au Nord-Kivu : le gouvernement interpellé

(Le Potentiel) Plusieurs agglomérations du territoire de Lubero, au Nord-Kivu, ont été paralysées, lundi 26 octobre, par une journée « ville morte » au lendemain d’une attaque des rebelles rwandais ayant fait trois blessés graves dans un village, selon plusieurs sources, révèle l’AFP. « Nous avons décrété trois journées « ville morte », à partir de ce lundi […]

| | Read More »