Uvira : Martin Kobler visite les familles revenues à Mutarule

(Radio Okapi)

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Onu en RDC, Martin Kobler, a visité lundi 24 août, le village de Mutarule, dans la plaine de la Ruzizi (Sud-Kivu), où plus de 2000 personnes qui avaient fui leurs maisons après un massacre en juin 2014 sont rentrés.

Le chef de la Monusco, qu’accompagnait le vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda Mbulu, est allé se recueillir devant les tombes de victimes de ces actes ignobles à Katekama.

Au cours d’une rencontre à la base de la mission onusienne, les familles ont exprimé quelques inquiétudes par rapport à leurs conditions sociales.

«Ici, il y a un problème de développement. Nous n’avons pas d’eau, ni de nourriture. Même les salles des classes se sont écroulées, et bientôt c’est la rentrée; comment les enfants vont étudier», s’interroge un notable.

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Onu, qui a témoigné le soutien de la Monusco à cette population, a appelé tout le monde à vivre dans la paix et l’unité.

«Premièrement, c’est le gouvernement qui est responsable de la survie de sa population. Et si ce n’est pas possible, nous venons en appui en apportant de l’eau, de la nourriture et aussi des services de base comme la santé », a souligné M. Kobler.

Pour l’heure, le gouvernement réfléchit sur les types d’assistance à apporter à cette population, a indiqué pour sa part le vice-gouverneur du Sud-Kivu.

Martin Kobler a aussi visité le centre hospitalier de CEPAC, les projets de forage d’eau et quelques maisons détruites suite au massacre qui avait coûté la vie à une trentaine de personnes

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe