Sud-Kivu : des membres des groupes armés troublent la paix des citoyens à Kalehe

(Radio Okapi)

La société civile du Sud-Kivu a dénoncé ce lundi 16 novembre l’occupation de plusieurs localités du territoire de Kalehe au Sud-Kivu par plusieurs factions des groupes armés. Ces derniers commettent des actes de nature à troubler la paix des citoyens, selon cette source.

Dans  le groupement de Bunyakiri à Kalima, les Raia Mutomboki de Hamakombo pillent la population, font payer des taxes et arrêtent des civils contrevenants à leurs mesures, ont rapporté les représentants de la société civile locale. A Mubugu, c’est le groupe armé dénommé «RM Butachibera» qui sème la terreur en extorquant les biens de la population.

Dans la chefferie de Muloho, des sources locales rapportent la présence d’un certain « Mweke » qui s’est autoproclamé administrateur de cette entité grâce à son groupe armé. Par ailleurs, à Katasomwa, des sources locales font état de la présence des miliciens Nyatura qui exigent aux commerçants de payer le droit d’exercer leurs activités à Rhana.

La société civile locale attribue ce regain d’activisme des groupes armés dans la région à l’insuffisance des régiments des FARDC. A en croire des sources locales, un seul régiment est affecté à la sécurisation de plusieurs groupements de Kalehe.

Le Commandant des opérations Sokola de la 33e région militaire à quant à lui indiqué que les opérations sont en cours pour sécuriser ce territoire et obtenir la reddition des Raia Mutomboki.

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe