Beni : Au moins 16 civils tués dans une nouvelle attaque rebelle ce jeudi

(7SUR7.CD)

16 personnes tuées, plusieurs autres blessées et portées disparues, mais aussi un véhicule de marque FUSO incendié, c’est le bilan provisoire d’une attaque des rebelles ADF en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, ce jeudi 22 juillet 2021.

Selon le bourgmestre de la commune d’Oïcha, chef-lieu du territoire précité, qui livre la nouvelle à 7SUR7.CD, l’ennemi a tendu une embuscade à un véhicule qui quittait le marché de Samboko en secteur de Beni-Mbau pour Oïcha, précisément au niveau de Kapoka, faisant des dégâts humains et matériels.

« C’était aux heures d’après midi que le drame est survenu sur l’axe routier Mayimoya-Samboko-Chanichani. Le véhicule quittait le marché de Samboko. 16 morts ont été déplorés et plusieurs blessés. Les corps sont déjà à la morgue de l’hôpital général d’oicha« , a fait savoir Nicolas Kikuku.

Le docteur Kambale Munuambethe Jérôme, médecin chef de zone d’Oïcha confirme l’existence de 16 corps sans vie déposés à la morgue de l’hôpital général d’Oicha.

« Pour le moment, nous suivons de près les blessés qui sont dans un état critique mais jusque là, il ya 16 corps déposés ici« , a-t-il indiqué.

La société civile du secteur de Beni-Mbau qui se dit inquiète, appelle les éléments FARDC à renforcer les effectifs à Bambuba-Kisiki où l’ennemi profite de leur absence dans les zones éloignées afin d’y commettre des massacres.

« Des éléments de l’armée doivent être encore renforcés dans cette partie pour contourner toute la manœuvre de l’ennemi. La population met la confiance à son armée. Elle est prête à dénoncer tout cas suspect », a suggéré Bravo Muhindo Vukulu, membre de ladite structure citoyenne.

Il sied de rappeler que d’autres civils ont été tués lundi dernier près de ChaniChani, par des hommes armés assimilés aux rebelles ADF.

Recommended For You

About the Author: Rédaction