Kinshasa: Lancement de la campagne de sensibilisation de la population sur « la Police de Proximité »

Eupol RDC
Eupol RDC

La Campagne de sensibilisation de la population sur la « Police de Proximité » a été lancée ce mardi, 12 mars sur la place,  «  Voix du Peuple », dans la commune de Kinshasa sous l’égide du Bourgmestre de cette commune en étroite collaboration avec le Réseau pour la Réforme du Secteur de Sécurité et de Justice (RRSSJ). Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet Commissariat de Référence de Kinshasa, « Corekin » appuyé par la Mission Eupol.

Des délégués de la société civile, du Commissariat de cette commune, et des habitants de cette commune ont pris d’assaut le site de la manifestation.

Etaient présents :

  • le Représentant du Bourgmestre de la Commune de Kinshasa,
  • le Représentant du Comité de Suivi de la Réforme de la Police,
  • le chef de la Mission Eupol à la tête de la délégation Eupol,
  • le Commandant provincial du Corekin,
  • les chefs de quartier,
  • les 15 acteurs-clés de la Commune de Kinshasa,
  • 3 membres du BCN/RRSSJ.

 

Précédée d’une animation folklorique intéressante, la cérémonie a commencé aux environs de 10h00’.

Le Représentant du Bourgmestre de la Commune de Kinshasa, hôte de la cérémonie prononçant le mot d’ouverture, a dit : « Je remercie le Président de la République d’avoir pensé à la Réforme et le CSRP pour la mise en œuvre de la doctrine « Police de Proximité ». Je remercie également les partenaires étatiques et non étatiques pour leur engagement dans la Réforme du Secteur de Sécurité. Cette page permet le rapprochement de la police et de la Communauté, en RDC en général et dans notre Commune en particulier. Je souhaite que cette collaboration soit participative,…. Sur ce, je déclare ouverte la campagne de sensibilisation sur la « Police de Proximité » dans la Commune de Kinshasa. ».

Prenant la parole à son tour, Danny OLEKO, Commandant du Corekin s’est réjoui de vivre en premier  la Réforme dans la ville province de Kinshasa. Il a continué son propos en élucidant les préoccupations des uns et des autres sur la Police de Proximité qui n’est ni une nouvelle police, ni la résurrection de l’ancienne garde-civile mais plutôt une nouvelle doctrine enseignée aux agents de la PNC aux travers des ateliers de renforcement de capacité. Cette doctrine se fonde sur les 6 principes des 3P et des 3R. Proximité, Prévention, Partenariat, Redevabilité, Résolution des problèmes et Respect des droits de l’homme. Cette Police tient compte de la demande de sécurité de la population et se fonde sur une collaboration sincère avec la Communauté. La population mise en confiance sera tenue de dénoncer les criminels et la police devra informer la population sur les phénomènes criminogènes,…Il a relevé le fait qu’en matière de sécurité les responsabilités sont partagées entre police et population. C’est ainsi qu’il a invité les deux parties à l’unité pour lutter efficacement contre l’insécurité.

 

Au nom de la Société Civile, Gertrude Ngeni, point-focal de la Commune de Kinshasa, s’est exprimé en ces termes : « Après plusieurs sessions de formation des formateurs de la Société Civile, des autorités politico-administratives et de la police,… nous informons la population que la sensibilisation se fera de la manière suivante :

  • Juste après le lancement, il y aura des portes à portes dans chaque quartier ;
  • Des banderoles seront affichées dans certains points chauds de la commune ;
  • Des causeries éducatives qui feront office de pré-forum ;
  • Des émissions radiophoniques ;
  • Un forum-citoyen ;
  • etc.

…Nous souhaitons que l’arrêté sur le fonctionnement du CLS soit signé par le Ministre de l’Intérieur en vue d’une collaboration efficace et efficiente entre tous ses partenaires,…

Il s’en est suivi, l’intervention du Chef de la Mission Eupol qui a relevé que l’implémentation de la Police de Proximité par le biais de l’appui au Corekin est un enjeu majeur dans leur mandat. Ainsi, il a exhorté les policiers à faire preuve de plus de professionnalisme et de respecter les droits et les biens de la population,…

 

Clovis KADDA, délégué du RRSSJ a remercié le bourgmestre pour son implication. Il a rappelé à la Communauté qu’elle est le principal consommateur des services de sécurité. A ce titre, elle se doit de s’approprier de la Réforme pour voir des résultats palpables.

 

Le Commissaire Supérieur Principal Dominique MANDJENGA, du Comité de Suivi de la Réforme de la Police (CSRP),  a pour sa part loué cette initiative qui s’inscrit dans la droite ligne d’une des recommandations du CSRP qui demandait à la Société Civile d’intensifier l’information et la formation sur la Police de Proximité. Il a insisté sur le fait que la population devait être informée conformément à la nouvelle vision de la PNC, qui est devenue un service public, civil, à l’écoute de la population,…   Aux missionnaires de cette sensibilisation, il a demandé de transmettre les concepts de la Police de Proximité en appliquant les techniques de communication apprises.

Ces différentes interventions ont été ponctuées par des démonstrations pratiques effectuées par les policiers, du nouveau mode de fonctionnement dénommée Police de Proximité.

 

 

 

Recommended For You

About the Author: Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*