Kinshasa : Rapport Mensuel Pronvicial Février 2014

Madame Betty MWEYA, Expert Société Civile au CSRP, répondant aux préoccupations soulevées par les professionnels des médias sur le bien-fondé du plaidoyer en faveur de la réforme de la Police [Photo RRSSJ]
Madame Betty MWEYA, Expert Société Civile au CSRP, répondant aux préoccupations soulevées par les professionnels des médias sur le bien-fondé du plaidoyer en faveur de la réforme de la Police [Photo RRSSJ]
La Loi des finances publiques 2014, promulguée par le Président de la République, au début du mois de février 2014, ne prend pas en compte le budget pour la réforme de la Police nationale congolaise, en conformité avec la Loi de programmation de la mise en œuvre de la réforme de la PNC, en vue de l’émergence d’une police «républicaine, professionnelle», capable de sécuriser les personnes ainsi que leurs biens.

Quant à la sécurité des personnes et de leur bien, l’on a assisté au regain de l’insécurité produit par les « Kuluna » surtout dans la partie Est de la capitale. Pourtant, ces « Kuluna » avaient pratiquement disparu lors de l’« Opération Likofi » lancée contre ces inciviques par la Police Nationale Congolaise dans la ville-province de Kinshasa,  depuis le 15 novembre 2013.

Selon un responsable de la Police, le « relâchement » des policiers est dû notamment aux  problèmes logistiques (particulièrement défaut de carburant,) et de motivation des hommes (manque de nourriture…).

A l’instar de ces Kuluna, il y a des bandits à mains armées qui extorquent voitures et motos.

Cliquez ici pour télécharger l’intégralité du rapport en pdf

Recommended For You

About the Author: Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*