Katanga : Rapport Mensuel Provincial Mai 2014

D’une manière générale, la situation sécuritaire, continue à se stabiliser au Nord-Katanga mais elle s’est brusquement détériorée dans le Territoire de Mpweto et il y a une grande inquiétude à Mitwaba.

Les forces de la MONUSCO[1] se sont retirées de Pweto, dans le cadre du redéploiement des casques bleus à l’Est de la RDC, après deux mois de présence sur place. Ce retrait n’a pas rencontré l’assentiment de la population qui demeure très préoccupée quant à la situation sécuritaire, notamment dans le Sud de Manono.

Les bourgades de Pweto, Mitwaba et Manono constituent ce qu’on appelle communément le « Triangle de la mort », à la suite de l’insécurité généralisée, entretenue par les groupes armés du coin, en particulier les « Bakata Katanga ».

Les attaques répétées des Bakata Katanga a en effet poussé des milliers de personnes vers Shamwana, loin de leurs villages respectifs. Pendant ce temps, une nouvelle incursion des miliciens Maï-Maï a été signalée au village Kasongo Mulunda où un civil a été tué et un autre blessé. La population locale a dû fuir pour s’abriter dans la loclaité de Mpyana, à environ 95 km de Manono.

Cliquez ici pour la version pdf

 

[1] Il s’agit des forces spéciales de l’Egypte.

Recommended For You

About the Author: Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*