Kasaï Occidental : Rapport Mensuel Provincial Juillet 2014

Ville de Kananga : grâce à l’action de plaidoyer du RRSSJ, la population participe activement à l’assainissement  de son milieu, avec du matériel offert par le Gouverneur de province [Photo RRSSJ]
Ville de Kananga : grâce à l’action de plaidoyer du RRSSJ, la population participe activement à l’assainissement de son milieu, avec du matériel offert par le Gouverneur de province [Photo RRSSJ]
La situation sécuritaire de ce mois de juillet 2014 a été maquée par des cas bénins d’insécurité créés par des hommes en uniforme militaire et en arme opérant pendant les heures tardives dans la nuit sous prétexte qu’ils sont patrouilleurs et que la population doit leur accorder assistance matérielle et financière. Nonobstant ce comportement déplorable, l’approche de gestion partagée de la sécurité est maintenue et privilégiée à la travers la conjugaison de beaucoup d’effort Population-Autorités politico administratives, judiciaires et sécuritaires au plus haut sommet de la province. Cependant, ces cas isolés d’insécurité risquent de prendre de l’ampleur et torpiller la confiance et l’étroite collaboration entre la population et la police, si l’on n’y prend garde.

Néanmoins l’attitude de la population qui continue à dénoncer les cas d’insécurité auprès des prestataires des services de sécurité et leur exiger les services de sécurité de qualité, est un acquis qui rassure toutes les parties impliquées dans la recherche de solutions durables aux différents cas d’insécurité vécus.

Dans la ville de Kananga, la population déplore  des cas de violations des droits de l’homme notamment des tortures, enlèvements, menaces de recourir  à l’arme à feu, arrestations arbitraires et détentions arbitraires opérées au quotidien par les éléments du Groupe Mobile d’Intervention [GMI/PNC], au mépris total de la loi.

 

Cliquez ici pour la version pdf

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*