Rapport de monitoring des aspects sécuritaires des élections

KASAI ORIENTAL JUIN

Au cours du mois de juin 2017le processus électoral dans la province du Kasaï-Oriental, de façon générale, est bien sécurisé. Toutefois, dans certaines zones de la province, quelques cas d’insécurité, affectant les opérations d’identification et enrôlement des électeurs, sont enregistrés et mis à charge des prétendus miliciens du feu chef coutumier KAMUINA NSAPU.     En effet, dans le territoire de Tshilenge, au début du mois, trois agents de la CENI ont été enlevés en pleine opération d’enrôlement des électeurs et portés disparus.  Dans le même territoire, vers mi-juin, les « miliciens KAMUINA SAPU » ont décapité le chef du groupement de Bena MPUNGA et mis la population en débandade. Plusieurs cas des déplacés internes dont les femmes et les enfants et des cases incendiées sont enregistrés.

 

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe