Bandundu : Rapport Mensuel Provincial Juillet 2014

La situation sécuritaire semble être calme dans toute l’étendue de la province. Le mois de juillet n’a pas enregistré de tensions politiciennes comme c’est fut le cas, les mois précédents. Toutefois, les choses se sont passées différemment dans certains Territoires de la province.

Territoire d’Idiofa

Plusieurs cas d’impunités des auteurs de violences sexuelles, et des amandes exorbitant par les hommes des lois qui ne tiennent pas compte des procédures  judiciaires. A Kasolongolunda, sieur OSANGA Yengayenga Commissaire de Police, sème des troubles, en tirant par exemple plusieurs fois en l’air pour disperser les habitants qui suivaient les matches de football sur écran géant.

Les acteurs de la Société Civile locale réclament déjà son départ, du fait qu’il agit plus par jalousie, étant lui-même tenancier d’un cinéma…

Bandundu-ville

Conflit latent au niveau de l’administration publique  sur  le  prochain découpage  de  la  province  en  trois  provinces,  avec  le  transfert  des  ressources  humaines . Bipolarisation de la  Province  en deux (clivage  Nord et Sud).

 

Sur la route N° 1 Kikwit-Kinshasa

Plusieurs cas de tracasseries policières et administratives ont été enregistrés dans les barrières. A Basthiongo, les agents de la BRB (Brigade des Recettes de Bandundu) fixent des montants de complaisance pour les différentes taxes, au détriment à la nomenclature en vigueur. Cette pratique n’est pas de nature à encourager les paysans, appelés à faire des navettes, pour écouler leurs produits.

Cliquez ici pour la version pdf

Recommended For You

About the Author: Adeline Marthe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*